Certains midis, quand y en a marre de la soupe ou des bagels, il faut savoir se faire plaisir. Mardi, c’était chez Bellota-Bellota que ça se passait avec ma boss. Tapi dans la rue de Seine, entre deux auvents de restaurants un peu chics ou de grandes brasseries et à deux pas du seul tabac du quartier, on entre dans la belle boutique Bellota-Bellota.

Le serveur, tout à fait aimable et prévenant nous installe sur une table haute juste à côté d’un jambon de pata negra qui vient souffler ses divines senteurs juste sous notre nez. On se décide pour un Bocadillo, sans doute le meilleur et le plus cher sandwich de l’histoire de la galaxie. Non, j’exagère, mais bon sang, ce jambon bellota bellota, c’est quand même quelque chose ! Ca fond dans la bouche, c’est doux comme une caresse de soleil, bon comme la première fois que vous avez mangé… et bien du pata negra par exemple !

Comme c’était un peu jour de fête, nous avons terminés ce repas par un duo de tarama, nature et aux truffes. Je ne suis pas une grande fan de truffes, mais là, waouh ! Justement dosée, forte en goût, et donc bienvenue après le pata negra, pour lui laisser toute sa saveur. Bref, un déjeuner de reines ! On a fait l’impasse sur le verre de vin, mais sûr que j’y reviendrai un soir, je me suis laissée dire que la carte des vins était, elle aussi, exceptionnelle.

Déjeuner de reines, budget de reines, comptez environ 20€ par personne. Une fois de temps en temps, ça peut pas faire de mal.

Bellota-Bellota – 64 rue de Seine – Paris 6e (et d’autres adresses par ici)

La dernière fois, c’est ma boss qui m’avait fait découvrir, dans un tout autre genre, mais vraiment délicieux, les sandwiches de chez Grillé