EDIT 03/12/2015 Les prix ont augmenté (16,50€ pour une formule entrée-plat), on a souvent pas ce que l’on a commandé, parce qu’il n’y avait plus de mise en place, mais on ne nous prévient pas, et le service est de plus en plus par-dessus la jambe. Un peu déçue.

La première fois que je suis passée devant Fish la Boissonnerie, c’était en travaux et je me suis dit, je l’avoue, encore un resto à bobos hors de prix. Même si l’idée de garder la mosaïque de l’ancienne poissonnerie et d’en transformer la première lettre pour en faire le nom d’un resto me plaisait bien.

La première fois que je suis allée à Fish la Boissonnerie, parce que je n’aime pas rester sur des préjugés, j’ai trouvé ça un peu cher, et bon, sympa mais sans plus.

La deuxième fois que je suis allée à Fish la Boissonnerie, ce n’est pas moi qui ai choisi, et j’ai trouvé ça vraiment bien. Les plats sont hypers originaux, les entrées aussi, les prix sont milieu de gamme : 11€ l’entrée; 17€ le plat et 14,50€ la formule entrée-plat dite «Flying Fish Menu». On y sert de l’eau gazeuze et de l’eau plate à volonté, le pain délicieux vient de chez Cosi juste en face. Mais si, Cosi, rappelez-vous.

J’ai mangé une épaule de cochon avec des carottes délicieuses, une sauce au beurre de cacahuètes qui se mariait parfaitement. Et la troisième fois, quelques jours plus tard, j’ai goûté une brandade au pesto en entrée et des penne avec une sauce de dingue, tellement dingue que j’ai oublié à quoi c’était. Mais en tout cas, c’était délicieux !

La chef Ollie Clarke prépare des plats raffinés mais copieux, originaux mais pas chichiteux, non vraiment, une bonne adresse pour manger plus que correctement dans un quartier où le premier steak frites est à 15 balles.

Tout ça pour dire qu’il ne va pas vous falloir trois fois pour adorer Fish la Boissonnerie, mais bien une seule. D’ailleurs, c’est quand vous voulez, je travaille juste à côté !

Fish la Boissonnerie – 69 rue de Seine – 75006 Paris - 01 43 54 34 69

 

Le livre pour briller dans les dîners mondains : J’aime Paris, Alain Ducasse